Présentation de la ville de Ouidah


1-Historique
Ouidah fut l’un des ports négrier le plus important dans Golfe de Guinée, c’est maintenant un lieu de la mémoire qui appartient au monde entier. Son origine liée à la migration du peuple Adja provenant de Tado, les Houédas, remonte à la fin du XVe siècle. Ils seraient originaires du Delta du Niger.

2- Caractéristiques de la commune
Superficie : 305 km2
Limites géographiques : Nord : commune d’Allada ; Sud : commune de Ouidah, Est : commune de Tori-Bossito et commune de Ouidah, Ouest : Lac Ahémé
Population : 162 034 habitants en 2013
Principales ethnies : Adja, Pédah, Fon,Yoruba
Religions : Traditionnelle (76,8%) ; Catholicisme (17,7%), musulmane (1,1%), Protestantisme (0,2%), Autres (4,2%)
Relief : Accidenté
Hydrographie : Lac Ahémé, Fleuve Couffo
Climat : Tropical
Végétation : Bush arbustif, savane, plantations de cocotiers, de palmiers à huile, forêts classées
Faune : Gibiers, reptiles, oiseaux, batraciens, crabes, poissons
Unités administratives : 09 arrondissements, 68 villages et quartiers de ville
Différents arrondissements : Aganmalomé, Agbanto, Agonkanmè, Dédomè, Dékanmè, Kpomassè, Ségbohoué, Tokpa-domè
3. Potentialités de la commune

Ressources agricoles : Maïs, manioc, arachide, tomate, le niébé, tubercules, canne à sucre
Ressources en élevage : Bovins, caprins, ovins, porcins
Ressources halieutiques : Amenuisement des ressources halieutiques suite au comblement du lac Ahémé
Cultures de rente : Arachide
Ressources minières : Gisements de sable et de graviers lagunes et continentaux
Ressources touristiques : Site de Belvédère à Sègbohouè, palais royaux, lac Ahémé, forêts sacrées, couvents de fétiche, ancien campement de Sègbohouè, gare ferroviaire, ancien matronnat de Tokpa-Domè, voie lagunaire (route des pêches), manifestations culturelles caractéristiques des groupes socio-ethniques des divinités vodoun,Egoun goun, oro, Abikou, Zangbéto, etc.